Conseil de dégustation : A consommer de préférence avec logoffbis et adblock. Pour en savoir plus sur la pub, cliquez →ici

En passant par ma cuisine...

Plats du quotidien ou plus élaborés, Recettes personnelles ou glanées ici ou là, mais toujours réalisées avec passion ...

Les Entrées

Sélectionner une recette à l'aide du menu déroulant :

miam

Entrées et salades.
0 gourmets ont déjà donné leur avis : n'hésitez pas à donner le votre !

Si je râle c'est que ça va mieux !!!!

Parce qu'une maman n'a pas hélas le don d'ubiquité, j'emmène ma fille au périscolaire lorsque je commence les cours à 8h . Ce n'est pas régulier mais je reçois la facture tous les mois par courrier. J'ai donc une enveloppe et une feuille de papier tous les mois alors que je m'acquitte de la facture de bonne grâce par internet (parce que plus simple, pas d'envoi, pas de chèque qui s'égare, etc....).

Alors je sais bien que mon coup de gueule ne servira à rien mais franchement, quand à nous, petits citoyens lambda, on nous fait tout un discours sur le gaspillage, la préservation de la nature, utilisation privilégiée du dématérialisé, ça m'éééénerve de voir que la fonction publique ne s'applique pas la même logique !

Bref, pour ne pas gaspiller ^^, j'avais griffonné cette recette sur l'enveloppe de ladite facture et collé sur le frigo en me disant "quand j'aurai le temps", je la partagerais. En convalescence de la grippe qui s'est invitée pendant mon stage ( sal```rie !!!), j'ai regardé le papier, maudit une fois de plus l'administration et puis, je me suis dit que c'était l'occasion.... ça va mieux, si je râle, je vous dit !!!!

Samoussas au merlan et fondue de poireaux au miel

 

samoussamerlanpoireaux

Avec le momisque ou sans (notes en parenthèses).

Horloge et couverts :

Pour une quinzaine de pièces

  • Préparation : 25 minutes
  • Cuisson : 15 minutes (four préchauffé à 180°C)

Dans le panier :

  • 2 blancs de poireau (250/300g)
  • 20g de beurre
  • 1 cs de miel de romarin, sel, mélange d'épices moulu pour moi (marque Fuchs) ou à défaut piment d'Espelette,
  • 1 beau filet de merlan, 1 cs de crème fraîche, aneth
  • 1 paquet de feuilles de brick, un peu d'huile pour badigeonner les feuilles.

Suggestions :

  • Pour accompagner : chou chinois finement émincé, dés de poivrons rouge, vinaigrette
  • Pour trempouiller : crème de poivrons réduite. (c'est un reste d'une autre recette faite exclusivement au momisque)

Préparation :

  • Dans le bol, mixer les blancs de poireau coupés en 3 7sec/vit5 ( émincer finement). Ajouter le beurre, 1/4 de gobelet d'eau, le sel et faire cuire 12min/100°/mijotage/fonction inverse ( dans une casserole, faire cuire doucement au beurre en remuant régulièrement).
  • 2 minutes avant la fin, ajouter le miel et les épices. Réserver.
  • Sans rincer le bol, mixer le poisson avec la crème l'aneth, sel/poivre 15sec/vit4. (au hachoir, mixer le poisson avec les autres ingrédients)
  • Ajouter la fondue de poireaux et mélanger 10sec/fonction inverse/vit3.
  • Couper en 2, la feuille de brick et passer légèrement de l'huile d'olive au pinceau. Déposer une cs de préparation à une extrémité et plier le samoussa. Parce que les explications se trouve un peu partout sur le net, je vous renvoie pour la technique par exemple ici : http://lafrancesaauxfourneaux.blogspot.fr/2012/03/brick-filo-spring-roll-galettes-de-riz.html

Cuisson :

Déposer vos samoussas sur une plaque recouverte de papier sulfu ou un tapis de cuisson et laisser cuire jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés. Pendant ce temps, préparer la salade de chou chnois (ou celle de votre choix).

Service :

Dresser vos assiettes avec un peu de salade, les samoussas en quinconque et quelques points de sauce (le reste présenté à part).

samoussamerlanpoireauxdetail

Entrées et salades.
, , , ,
1 gourmets ont déjà donné leur avis : n'hésitez pas à donner le votre !

Un feu d'artifice coloré pour fêter son réveil

Ce blog a 4 ans aujourd'hui... il s'est endormi pendant un long moment et cet anniversaire, c'est la bonne occasion pour le réveiller. l'envie ne manquait pas au contraire, elle grandissait, grandissait.

Mais le temps, le temps passe si vite dans la vie réélle, il me fallait que je retrouve le chemin de cette blogospère si riche en partage et émotions. Avoir le déclic comme on dit.

Les publications seront sans doute encore un peu aléatoires et je refléchit sérieusement à refaire la décoration mais pas tout de suite... il y a une recette à vous présenter, pleine de fraicheur et de couleurs ;)

salade d'asperges sauvages

Comme chaque année, j'attends avec impatience que ma chère maman me ramène une botte d'asperges sauvages, puis des mousserons, des jaunottes.... ah j'ai une maman formidable qui me fait les courses auprès de dame nature :D

asperges sauvages

Leur saison est aussi courte que leurs grandes soeurs vertes, blanches ou violettes même si on en trouve surtout sur le pourtour méditerranéen, elles aiment aussi se cacher au coeur de nos sous-bois lorrains.

Leur saveur tout aussi délicieuse est plus prononcée un peu comme concentrée dans leur tiges et leur grêle tendre et gros avantage : il n'est nul besoin de les éplucher !

Si une omelette leur va très bien, je préfère les déguster en salade accompagnées de pommes de terre et d'une vinaigrette bien relevée.

Horloge et couverts :

Pour 4 personnes.

  • Préparation : 15 minutes
  • Cuisson : 15-20 minutes

Dans le Panier :

  • Une botte d'asperges sauvages ingredient salade aspergesauvages
  • 250g de pommes de terre vitelottes
  • Une poignée de tomates cerises
  • 1 oeuf extra-frais par personne
  • 1 échalote
  • Pesto d'ail des ours (ou à défaut une gousse d'ail écrasée et du persil haché)
  • Huile d'olive (normalement on compte 2/3 d'huile pour un tiers le vinaigre ou de citron mais moi  je préfère la vinaigrette acide alors je fais le contraire)
  • Jus de citron vert
  • Poivre de sichuan moulu fraîchement, fleur de sel.

Préparation :

  • Laver soigneusement les asperges en les plongeant et les brassant dans de l'eau vinaigrée à plusieurs reprises. Cette étape est nécessaire pour éliminer les petites bébétes qui aiment de cacher dans les aspérités de leur tête.
  • Laver les pomme de terre et les tomates, éplucher et ciseler l'échalote.
  • Couper les tomates en quartiers.
  • Préparer la vinaigrette : dissoudre une pincée de sel dans le jus de citron, ajouter en fouettant de l'huile d'olive puis l'échalote, le pesto et le poivre. Bien mélanger. (vous pouvez la réserver dans une petit bouteille, ce sera plus simple pour l'émulsionner au moment de servir).

Cuisson :

  • Cuire dans un grand volume d'eau salée les pomme de terre, 15-20 minutes départ à froid. Elles doivent rester un peu ferme. Rafraîchir dans un saladier d'eau froide pour stopper la cuisson et faciliter l'épluchage. les couper en fines rondelles.
  • Pendant ce temps, blanchir 2 minutes les asperges en les plongeant dans de l'eau  bouillante. Rafraichir immédiatement sous l'eau froide et égoutter.
  • Cuire les oeufs pochés. Comme il est impossible de le faire et de photographier en même temps, je vous invite à aller voir la fiche technique du chef Simon, le meilleur prof de cuisine du web : http://chefsimon.com/oeufs-poches.html. Les maintenir au chaud comme expliqué dans cette même fiche.

Montage et touche finale :

  • Au centre de l'assiette, disposer les vitelottes en rosace. Faire une couronne avec les asperges en s'arrangeant pour faire ressortir les têtes. Disposer les quartiers de tomates
  •  Napper de vinaigrette après l'avoir mélangée.
  • Déposer au milieu l'oeuf poché chaud.

aspsauvoeufmollet

Le dernier mot :

Merci à tous les lecteurs de ce blog qui sont venus pendant sa longue hibernation et bienvenue à celles et ceux qui se sont inscrit(e)s. A très vite ;)

Entrées et salades.
, , , , ,
3 gourmets ont déjà donné leur avis : n'hésitez pas à donner le votre !

Terrine de Turbot aux légumes primeurs

Ma première recette publiée dans un magazine local !! il s'agit du magazine Metz femmes qui parait 4 fois par an et la journaliste m'a contactée par mail pour me proposer de réaliser une recette "pas à pas" en photos autour du thème du printemps pour l'édition de mars.
D'abord un peu ahurie devant mon écran, j'ai accepté, heureuse de pouvoir partager ma passion et puis aussi d'avoir un minuscule début de soupçon de chance qu'il y ait une suite...

Tout en étant bien consciente de relever un défi de taille : comment trouver les produits pour une recette de printemps en plein hiver ( euh en fait comment trouver l'idée de la recette tout court ^^... parce que j'aime me compliquer la vie et je voulais faire quelque chose de nouveau et avec des produits frais) et ce en moins d'une semaine !!!

J'ai feuilleté mes livres de cuisine, j'ai visité mes sites de référence, réussi entre prothèse de hanche et couches à faire 3 tests différents (avec le zhom en coursier puis en cobaye consentant ) et je l'ai accueillie avec le photographe le 3 février dernier.

Au menu, un délice de finesse et de fraîcheur, une terrine de turbot aux légumes à déguster en entrée accompagnée d'une crème citronnée. L'assiette d'origine (celle qui sera dans le magazine) a été dévorée en un clin d'oeil par mes visiteurs, j'en ai refait une pour la photo avant que mon homme ne s'en occupe également ;D

Edit du 21 Avril 2013 : ce plat passe son B.A.C ! Le chef simon a organisé un concours autour des légumes primeurs et je trouvais que cette recette correspondait bien à la demande. C'est pourquoi je la réédite en insérant quelques liens vers les techniques culinaires du site.

Il n'y a rien à gagner, pas d'acharnement sur le bouton "j'aime" de fesse de bouc ou de +1 de google, juste se faire plaisir ;)

terrine de turbot aux légumes de printemps

N.b : les photos de la réalisation ont été conservées pour le magazine, celles-ci ont été faites par moi ;)

Horloge et couverts :

Pour 6 personnes ou plus selon la taille des tranches

  • Préparation : 45 minutes
  • Cuisson : 1h à 180°C

Dans le panier :

  • 250g de filets de turbot levés par le poissonnier ou par vos soins
  • 1 botte d'asperges vertes
  • 1/2 botte de blettes (on utilisera que le vert)
  • 1/2 botte de carottes nouvelles (selon la taille)
  • 1 botte d'oignons blancs avec la tige (selon la taille)
  • 1 branche d'estragon
  • Une dizaine de brins de ciboulette
  • 4 oeufs
  • 250g de crème fleurette
  • 2cs de maïzena
  • Sel, poivre blanc, 1 généreuse pincée de macis moulu
  • 20g de beurre
  • Pour la crème citronnée : 1 volume de crème liquide, 1 volume de jus de citron, sel, poivre.

Préparation :

Les légumes :

  • Éplucher les légumes, retirer les côtes des blettes.
  • Cuire les asperges à la vapeur pendant 8 à 10 minutes (elles doivent rester fermes). Refroidir dans un récipient d'eau glacée.
  • Émincer 1 ou 2 oignons (selon la taille) et sa tige, couper 2 carottes en bâtonnets. Faire suer 5 min au beurre à feu moyen sans colorer. Réserver.
  • Blanchir les feuilles de blettes 3 minutes à l'eau bouillante. Égoutter à plat sur un torchon.

L'appareil au oeufs :

  • Préchauffer le four à 180°C.
  • Battre les oeufs entier avec la crème et la maïzena.
  • Ajouter la ciboulette et l'estragon ciselés. Assaisonner en sel, poivre et macis.

Montage et cuisson :

  • Couper les asperges en tronçons, réserver les têtes pour le décor.
  • Verser un peu de crème aux oeufs dans le fond d'une terrine (idéalement en silicone ou un moule traditionnel chemisé de papier sulfurisé beurré).
  • Disposer la moitié des légumes en alternant les couleurs.
  • Emballer serré le turbot dans les feuilles de blettes et le poser sur les légumes.
  • Remettre une couche de légumes puis verser le reste de la crème.
  • Couvrir d'une feuille d'aluminium et enfourner pour 1 h en découvrant le dernier 1/4 d'heure.

Touche finale :

Pendant ce temps, préparer le décor (qui n'est bien sur qu'une suggestion, libre à vous de créer le votre ) :

  • Tailler le reste des carottes en miniature et les glacer à blanc avec le reste des oignons.
  • Si vous avez un siphon : Mélanger la crème avec le jus de citron, assaisonner et passer au chinois. Verser dans le siphon, percuter la cartouche de gaz et réserver au frais jusqu'à utilisation.
  • Si vous n'en avez pas, monter la crème en chantilly.

Quand la terrine est cuite (une aiguille piquée ressort sèche), bien laisser refroidir avant de démouler. Couper de tranche sur chaque assiette, décorer avec les légumes glacés et la crème surmonté de ciboulette ciselée.

terrine de turbot aux légumes

Entrées et salades.
, , , , ,
10 gourmets ont déjà donné leur avis : n'hésitez pas à donner le votre !

Taboulé de céréales à l'estragon

On a cru l'été définitivement mort au mois de Juillet... c'était pour mieux nous étouffer au mois d'Août ! alors on ressort le barbecue et on accompagne ses saucisses ou ses côtelettes avec une bonne salade toute simple. Pour changer du boulgour, j'ai pris un mix de céréales : amarante, quinoa et blé complet. L'estragon remplace la menthe pour une petite touche d'originalité.

taboule de cereales

Horloge et couverts :

Pour 4 personnes

  • Préparation : 20 minutes
  • Réfrigération : 2 bonnes heures

Dans le panier :

  • 200g de Mix céréales de la marque Jardin Bioingredients de la recette
  • 1 barquette de 250g de tomates cerises
  • 1 concombre
  • 2 petites échalotes
  • 2 branches d'estragon (ou une cs si produit surgelé)
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • Sel, poivre
  • Jus de citron et huile d'olive

Préparation :

  • Faire cuire les céréales 20minutes à l'eau bouillante additionnée du cube de bouillon. Égoutter et laisser refroidir.
  • Pendant ce temps, éplucher le concombre, le couper en dés. Laver les tomates et les couper en quartiers. Ciseler finement les échalotes et l'estragon.

Touche finale :

  • Réunir tous les ingrédients. Arroser de jus de citron et d'huile d'olive (je vous laisse le soin du dosage), assaisonner et bien mélanger.
  • Garder au frais jusqu'à dégustation.

taboulé de céréales à l'estragon

Entrées et salades.
, , , , ,
2 gourmets ont déjà donné leur avis : n'hésitez pas à donner le votre !

Salade de pommes de terre et courgettes marinées au citron vert

Fraîche et doucement acidulée, cette salade est idéale en accompagnement de vos grillades. Je continue ainsi mes expérimentations avec le Philadelphia...

salade de pommes de terre et de courgettes marinées

Horloge et couverts :

Pour 2 personnes

  • Préparation : 20 min
  • Marinade : 4 h minimum voire toute une nuit
  • Cuisson (des pommes de terre) : 20 min

Dans le panier :

  • 1 courgette de taille moyenneingredients de la recette
  • 500g de pommes de terre à chair ferme (type Amandine ou Belle de Fontenay)
  • Une poignée de tomates cerises
  • 1 échalote
  • Jus de citron vert
  • Huile d'olive
  • 1 cc de thym frais
  • 1 cc de basilic (surgelé ... pour dépanner mais si vous en avez du frais, ciselez-le, c'est bien plus savoureux et bien moins cher au poids !)
  • 2 cs de fromage Philadelphia
  • Sel, poivre du moulin.

Préparation : Les courgettes marinées : (à faire la veille ou le matin pour le soir)

  • Laver et sécher soigneusement la courgette. Hacher l'échalote.
  • A l'aide d'une mandoline ou tout simplement d'un couteau bien aiguisé, couper la courgette en rondelles puis en fins  bâtonnets (2-3 mm de section).
  • Dans un saladier, réunir les bâtonnets, l'échalote, le thym, le basilic et arroser de jus de citron et d'huile d'olive (quantité exacte à déterminer selon du goût plus ou moins acidulé souhaité). Saler, poivrer et bien mélanger. Recouvrir d'un film alimentaire et garder au frais. Sous l'action du citron la courgette va "cuire" et devenir tendrement acidulée.

batonnets de courgettescourgette smarinees

Dans la casserole :

  • Cuire les pommes de terre à l'eau salée départ à froid une vingtaine de minutes à partir de l'ébullition.
  • Le temps de cuisson peut varier en fonction du calibre et de la variété. Vérifier avec la pointe d'un couteau : elle doit pouvoir entrer et sortir facilement dans la chair sans "entraîner" la patate.
  • Rafraîchir sous en filet d'eau froide pour faciliter l'épluchage, couper en cube en rondelles ou en paysanne.

Touche finale :

  • Egoutter les courgettes.
  • Mélanger vivement le Philadelphia et la marinade en rallongeant éventuellement avec un peu de jus de citron (ou d'huile d'olive) pour obtenir une sauce onctueuse.
  • Dresser les assiettes avec les pommes de terre, les courgettes et les tomates coupées en quartiers. Napper de sauce.

salade de courgettes marinees

Entrées et salades.
, , , , ,
2 gourmets ont déjà donné leur avis : n'hésitez pas à donner le votre !

Salade de pâtes à la dinde marinée, pousses de haricot mungo et carottes

Ce qu'il y a de bien dans les salades composées, en plus d'être un repas complet c'est qu'elles peuvent être préparées à l'avance (quand la puce consent à dormir au moins 1 heure dans la journée) et avec des ingrédients dont on dispose déjà dans les placards ou dans le congèl. et si en plus c'est bon, que demande le peuple ? (à part ne pas être obligée de reprendre le boulot en Août...)

salde de pâtes à la dinde marinée, pousses de haricots mungo et carottes

Horloge et couverts :

Pour 2-3 personnes

  • Préparation : 30 min + 2 h pour la marinade
  • Cuisson : 20 min

Dans le panier :

  • 125g de pâtes (choisissez-les courtes type coquillette ou ditali comme ici)
  • 1 boite de pousses de haricots mungo ( commercialisées sous le nom ''pousses de soja'')
  • 1 carotte
  • 250g d'escalope de dinde
  • 1 kubor (ou tout autre bouillon cube)
  • 2 feuilles de laurier
  • 1cc d'origan séché
  • 1 cs de savora
  • Jus de citron vert
  • Huile d'olive
  • Piment d'espelette, sel, poivre.

Préparation :

  • Couper les escalopes de dinde en lanières. Dans un saladier, mélanger avec 2cs de jus de citron, 2cs d'huile d'olive, 1 pincée de piment d'espelette et l'origan. Filmer et laisser mariner 2h minimum.
  • Laver et éplucher la carotte, la couper en petits dés. Égoutter les pousses de haricots.
  • Préparer la sauce en mélangeant la Savora, 3 cs de jus de citron et 5 cs d'huile d'olive. Assaisonner.

Dans la casserole :

  • Faire cuire les pâtes avec les carottes dans un grand volume d'eau bouillante aromatisée avec le kubor et le laurier. Égoutter et laisser refroidir.
  • Égoutter la dinde et sauter les lanières à la poêle sans ajouter de matière grasse. Laisser refroidir.

Touche finale :

Réunir tous les ingrédients dans un saladier, arroser de sauce et mélanger. Garder au frais jusqu'à dégustation.

salade de pâtes, dinde marinée, carottes et haricots mungo

Entrées et salades.
, , , ,
1 gourmets ont déjà donné leur avis : n'hésitez pas à donner le votre !

Salade de riz au crabe et au chutney de mangue

Facile et rapide à réaliser, cette salade trouve son originalité dans sa sauce à base de chutney de mangue. C'est d'après mon zhom la meilleure que j'ai faite, alors on dépose la choupette dans les bras de son papa et on se remet aux fourneaux !

 salade de riz au crabe, chutney de mangue

Horloge et couverts :

Pour 2-3 personnes.

  • Préparation : 30 minutes
  • Réfrigération : 2 h minimum

Dans le panier :

  • 100g de riz long grain + 1 cube de court bouillon pour la cuisson
  • 1 boîte de chair de crabe
  • 1/2 poivron vert épépiné
  • 1/2 oignon blanc
  • 1 une douzaine de tomates coeur de pigeon
  • 2 généreuses cuillères à soupe de chutney à la mangue
  • 2 cs de jus de citron vert
  • 3 cs d'huile d'olive
  • Sel, poivre.

Préparation :

  • Faire cuire le riz dans 6 fois son volume d'eau bouillante additionnée du court-bouillon en cube. Egoutter et laisser refroidir.
  • Pendant ce temps, égoutter la chair de crabe, hacher l'oignon, couper le poivron en petits dés et les tomates en 4.
  • Dans un saladier, mélanger le chutney de mangue avec le jus de citron vert, assaisonner en sel et en poivre. "Monter" la sauce au fouet en versant l'huile d'olive.
  • Ajouter le riz, le crabe puis les légumes en mélangean soigneusement.

Touche finale :

Laisser au moins deux heures au réfigérateur, cette salade se déguste bien fraîche et se marie très bien avec les saucisses blanches... toujours d'après mon zhom ;-)

salade de riz, crabe et chutney de mangue

Entrées et salades.
, , , ,
2 gourmets ont déjà donné leur avis : n'hésitez pas à donner le votre !

Nids croustillants de pommes au miel de lavande et au chèvre

Des petites mise en bouches sucrées-salées délicieuses croustillantes et fondantes. J'ai utilisé ici des moules à tartelette de 8 cm de diamètre.

nids croustillants de pomme au miel et au chèvre

Horloge et couverts :

Pour 4 pièces

  • Préparation 15 minutes
  • Cuisson : 15 minutes

Dans le panier :

  • 1 feuille de brick
  • 1 pomme Royal Gala
  • 1 mini-buchette de chèvre
  • 1 poignée de pignons de pin
  • 1cs de miel de lavande
  • 1cs de vinaigre balsamique
  • 40g de beurre
  • 4 baies moulues

Préparation :

  • Préchauffer le four à 200°C.
  • A l'aide d'un couteau pointu, détailler 8 disques dans la feuille de brick aux dimensions des moules.
  • Faire fondre 10g de beurre. A l'aide d'un pinceau, beurre les disques et foncer les moules avec 2 disques superposés.
  • Éplucher et épépiner la pomme, la couper en petits dés.
  • Couper la buchette de chèvre en 8 rondelles.

couper les disque de brick beurrer et foncer les moules couper la pomme en dés

Dans la casserole et le four :

  • Enfourner 10 minutes les moules pour dorer les fonds de brick et les pignons étalés sur un morceau de papier sulfurisé pour les faire griller.
  • Pendant ce temps, faire sauter les dés de pommes dans le reste de beurre, ajouter le miel,le balsamique et une pincée de 4 baies. Bien mélanger et garder au chaud.
  • Sortir les moules, garnir les nids avec les dés de pomme, poser 2 rondelles de chèvres et quelques pignons.

cuire la pomme avec le miel et le balsamiquegarnir les moules

Touche finale :

Passer 2 minutes sous le grill juste pour attendrir le fromage.

nid croustillant de pomme au miel et au chèvre

Entrées et salades.
, , ,
9 gourmets ont déjà donné leur avis : n'hésitez pas à donner le votre !

Saint-jacques sautées, écorces d'orange confites et crème de fèves à l'huile de citron

Une recette savoureuse trouvée chez Chef Simon.A servir aussi bien en mise en bouche qu'en entrée (compter alors 2-3 noix par personne).

stjacquescremedefeves

Horloge et couverts :

Pour 4 personnes

Préparation : 20 minutes
Cuisson : 25 minutes

Dans le panier :

  • 4 noix de Saint Jacques parées surgeléesingredientsstjacquesfeves
  • 100g de fèves écossées blanchies (issues d'un de mes paniers bio et surgelées pour pour moi)
  • 10cl de crème fleurette
  • 1 orange non traitée
  • 2 cs de sésame blond
  • Sucre ( à peser : poids égal aux zestes)
  • huile de citron
  • sel, fleur de sel, poivre.

Préparation :

  • Faire décongeler les noix dans le lait.
  • Pendant ce temps, prélever les zeste d'orange et les émincer. Les blanchir 2 fois à l'eau départ eau froide. Bien égoutter. Dans la même casserole, mettre les zeste, le même poids de sucre et un peu d'eau pour mouiller et porter à feu doux jusqu'à évaporation complète de l'eau sans faire caraméliser. Laisser refroidir dans le sirop.
  • Égoutter et éponger les noix. Les poivrer.

emincerecorcesorange blanchirecorces confireecorceorange

Dans la poêle et la casserole :

  • Faire cuire les fèves doucement dans la crème salée et poivrée jusqu'à ce qu'elle soient bien tendres.Mixer et garder au chaud.
  • Sauter les noix de Saint Jacques dans l'huile de citron 2 minutes de chaque coté.Saupoudrer de fleur de sel.

cuissoncremedefeves mixercremecuissonstjacques

Touche finale :

  • Émulsionner la crème de fèves avec quelques gouttes d'huile de citron.
  • En napper les assiettes et déposer dessus les noix. Décorer avec les écorces d'orange confites.

saintjacquescremedefeves

Entrées et salades.
, , ,
2 gourmets ont déjà donné leur avis : n'hésitez pas à donner le votre !

 

contact - Derrière le fourneau - Référencement et Partenariats

Creative Commons License
En Passant Par Ma Cuisine ...by Alixia1313 est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale 2.0 France.

Haut de page