Conseil de dégustation : A consommer de préférence avec logoffbis et adblock. Pour en savoir plus sur la pub, cliquez →ici

En passant par ma cuisine...

Plats du quotidien ou plus élaborés, Recettes personnelles ou glanées ici ou là, mais toujours réalisées avec passion ...

Brownie praliné double choc'

Il me restait environ 100g de pralin après avoir fait mes rochers choco-coco. J'ai farfouillé un peu à droite à gauche et j'ai trouvé une recette de browniequi en utilisait et que comme à mon habitude j'ai adapté à ma sauce.

browniedoublechocpraline

Horloge et couverts :

Pour un moule carré de 26 cm de côté.

  • Préparation : 25 minutes
  • Cuisson : 25-30 minutes

Dans le panier :

  • 100g de chocolat noir ingredientsbrowniepraline
  • 100g de chocolat au lait
  • 100g de pralin
  • 80g de farine
  • 80g de sucre vanillé maison (je met toujours un bâton de vanille dans mon pot de sucre)
  • 80g de beurre demi-sel
  • 50g de crème fraîche
  • 3 œufs
  • 1 cc de levure chimique

Préparation :

  • Faire fondre le chocolat et le beurre coupés en morceaux (au choix, au bain-marie ou au micro-onde en chauffant par série de 20 secondes et en mélangeant à chaque fois).
  • Dans un cul de poule battre les œufs entiers avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
  • Incorporer le chocolat fondu à la maryse (autrement appelée spatule) en soulevant la masse par un mouvement circulaire. Cette technique permet d'aérer la pâte.
  • Ajouter ensuite la crème, la farine et la levure tamisée et enfin le pralin.

battreoeufsauruban incorporerchocolats ajoutercremefarinelevure

Dans le four : Préchauffé à 170°C

  • Verser la pâte dans un moule beurré et fariné.
  • Lisser à la spatule puis enfourner pour 25 à 30 minutes. Tester la cuisson à l'aide d'une pique (j'utilise tout simplement un cure-dents), elle doit ressortir sèche.

Touche finale :

Laisser refroidir avant de couper en carrés. Vous pouvez l'accompagner d'un coulis de fruits rouges (ici une poignée de framboises juste mixées avec une cs de sirop d'agave), de crème anglaise ou de chantilly.

browniepraline

Un peu de douceurs.
, , ,
5 gourmets ont déjà donné leur avis : n'hésitez pas à donner le votre !

Rochers chocolat-coco coeur caramel au rhum

Mes premiers rochers ayant eu un succès fou, je reviens avec une autre recette plus personnelle celle-ci même si la technique de base n'a pas changé.

rocherscococaramelaurhum

Horloge et couverts :

Pour une vingtaine de rochers

  • Préparation : 20 minutes x2
  • Temps d'attente : 2 + 1 heures

Dans le panier :ingredientsrocherscococaramel

  • 250g de pralin maison
  • 130g de chocolat blanc
  • 50g de chocolat au lait
  • 60g de crème fraîche
  • Nappage caramel au rhum (marque Vahiné)
  • Enrobage : 200g de chocolat blanc, 50g de noix de coco

Préparation :

  • Casser le chocolat blanc et le chocolat au lait en petits morceaux dans un saladier. Faire fondre au micro-onde en plusieurs fois (15 à 20 secondes pas plus) en mélangeant entre chaque.
  • Incorporer la crème puis le pralin.
  • Garnir les moules. J'utilise ici des moules à mini-cannelés en silicone, ce qui me permet au final d'obtenir des rochers type Suchard.
  • faire un trou au centre (en laissant une épaisseur dans le fond) et y ajouter quelques gouttes de nappage. Recouvrir de ganache. Bien tasser et laisser figer 2 heures au frais.

ganacheblanclait fourragepraline coeurcaramel

Enrobage :

  • Au bain-marie, faire fondre le chocolat blanc et monter à une température de 45°C.
  • Plonger le saladier dans un récipient d'eau froide pour abaisser la température à 25°C, puis reporter sur le bain-marie chaud et maintenir à une température de 28/29°C.

couverturechocoblanc

N.B : cette action s'appelle tabler le chocolat et c'est ce qui permet de lui donner brillance et fluidité. Ce n'est pas indispensable (tout le monde ne dispose pas d'une sonde) mais recommandé.

  • Incorporer la noix de coco.
  • Démouler les fourrages et les rouler dans le chocolat blanc à la noix de coco.
  • Les poser au fur et à mesure sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Touche finale :

Laisser figer 1 heure au frais et sortir 15 minutes avant dégustation.

rocherscoeurcaramel

Un peu de douceurs.
, , , ,
8 gourmets ont déjà donné leur avis : n'hésitez pas à donner le votre !

Mes premiers chocolats...

Le froid, la baisse de luminosité, l'hiver arrive et la dépression nous guette ! Réconfortons-nous un peu avec de tendre bouchées façon suchard. Merci à Sab du blog Le plaisir de la gourmandisepour cette recette, le seul reproche : il n'y en avait pas assez ! (mais bon il ne me restait pas beaucoup de pralin...).

rocherschoco

Horloge et couverts :

Pour une douzaine de rochers

  • Préparation : 45 minutes + 2 heures de réfrigération
  • Cuisson : 10 minutes

Dans le panier :

  • 160g de pralin fait maison (c'est mieux sinon celui tout fait du commerce)
  • 50g de chocolat au lait (Neslé dessert)
  • 20g de chocolat noir (Neslé dessert)
  • Couverture : 50g de noisettes + 100g de chocolat au lait + 100g de chocolat noir

Préparation :

  • Faire fondre les chocolats destinés au fourrage. Pour cette partie, faites-le au micro-onde en y allant 30 secondes par 30 secondes et en mélangeant à chaque fois.
  • Incorporer le pralin et garnir les moules. J'ai utilisé ici des moules à mini-cannelés en silicone. La forme ressemble bien aux rochers et le démoulage est ultra simple.
  • Laisser prendre au frais 2 heures.
  • Concasser les noisettes émondées.

fourragerochers moulagefourrage noisettesconcassees

Dans la casserole : le tablage du chocolat.

  • C'est ce qui va donner du brillant à votre couverture de chocolat. Bien sûr vous pouvez vous en passez si vous n'avez pas de sonde de température mais comme j'en ai une autant, jouer un peu !
  • Poser un saladier sur une casserole d'eau juste frémissante (il ne doit pas toucher l'eau, choisissez dons un diamètre supérieur à celui de la casserole).Y casser les chocolats en petits morceaux et laisser fondre jusqu'à atteindre la température de 45°C en mélangeant pour homogénéiser le tout.
  • Poser le saladier dans un récipient d'eau froide pour faire baisser la température à 26-27°C.
  • Remettre le saladier sur le bain-marie chaud pour faire remonter et maintenir la température à 31-33°C. Ajouter les noisettes concassées et bien mélanger.

tablagechocolat couverturerochers

  • Démouler les "fourrages" et les rouler dans la couverture à l'aide de 2 fourchettes. Les déposer au fur et à mesure sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

demoulagefourrage rochersaurepos

Touche finale :

Conserver au frais jusqu'au lendemain, ils seront bien meilleurs !
(désolée pour la qualité médiocre de la photo finale... un tite erreur de flash :( )

rocherchoco

Un peu de douceurs.
, ,
5 gourmets ont déjà donné leur avis : n'hésitez pas à donner le votre !

Une dernière fournée ?

De macarons ! Histoire de m'essayer tant au maniement de la poche à douille (pour former les macarons) que pour tester différents types de garniture. Ici, il s'agit de confiture de framboises "pépins" comme l'appelle Pierre Hermé. (on ne change pas une équipe qui gagne et son livre est un délice à lui tout seul !)

macaronsframboises

Horloge et couverts :

Pour une quarantaine de petits macarons (2 à 2.5 cm de diamètre)

  • Préparation : 1h30 dont 30 minutes pour la confiture à préparer quelques jours avant.
  • Cuisson : 12 minutes pas série à 150°C chaleur tournante.

Dans le panier :

  • 3 blancs d'œufs ( 100 à 110g )
  • 150g de poudre d'amande
  • 150g de sucre glace
  • 150g de sucre en poudre + 35g d'eau
  • 1 cc de colorant rose framboise en poudre (généreusement offerte par un pâtisser)
  • 500g de framboises surgelées (ou fraîches) + 300g de sucre + 1/2 sachet de pectine (7g) + 1/2 jus de citron vert. ( j'ai diminué les quantités de moitié et pourtant il m'en restait largement pour mes tartines pendant le reste de la semaine ;) )

Préparation :

Confiture de framboises :

  • Mixer les framboises au mixer plongeant 10 minutes et plus. C'est, explique P. Hermé ce qui va libérer la pectine contenue dans les pépins.
  • Dans une casserole, mélanger la purée de framboises, le sucre et la pectine. Porter à ébullition sur feu vif et laisser bouillonner 4 à 5 minutes.
  • Ajouter le jus de citron, mélanger et verser dans un plat à gratin. Laisser refroidir, poser un film alimentaire au contact de la surface et conserver au réfrigérateur.

ingredientsgeleeframboises

Désolée pour la photo, prise de nuit, pas évident de "ravoir les couleurs"... n'est pas Bonux qui veut !!!

Pour les coques :

Toujours la même recette de base expliquée pour les macarons au citron.

croutagemacaronsframboises

Dans le four :

Enfourner 12 minutes à 150°C chaleur tournante. Ouvrir 2 fois la porte du four rapidement pour faire sortir la vapeur.

Touche finale :

Garnir la moitié des coques d'une épaisse couche de confiture (à la poche à douille ou la petite cuillère), recouvrir de l'autre moitié.
Garder au frais 24 heures avant de déguster (pensez à les sortir deux heures avant).

macaronframboises

Un peu de douceurs.
, , ,
5 gourmets ont déjà donné leur avis : n'hésitez pas à donner le votre !

Macarons praline et caramel au beurre salé

Vous êtes revenu(e)s de vacances ? Vous avez rangé le maillot dans le tiroir ? Alors vous ne refuserez pas cette petite gourmandise pour fondre de plaisir... (d'après Pierre Hermé)

En souhaitant un joyeux anniversaire à ma copine Lætitia qui passe du côté des trentenaires. Bisous ma puce ;) !

macaronspralinecaramel

Horloge et couverts :

Pour une quarantaine de petits macarons

  • Préparation : 1h 30
  • Repos : 1 h
  • Cuisson : 12 min par série
  • Attente :24h

Dans la panier :

Pour les coques :

  • 3 blancs d'œufs ( ce qui donne environ 100 à 110g)
  • 150g de poudre d'amandes
  • 150g de sucre glace
  • 150g de sucre en poudre + 35g d'eau
  • Colorant brun café 1/2 cc ou un mélange de colorant liquide vahiné (rouge, jaune et bleu comme indiqué sur le blister)

Pour la ganache pralinée :

  • 200g de chocolat blanc
  • 200g de crème fraîche
  • 3 cs de pralin fait maison noisette-amande

Pour le cœur caramel au beurre salé :

  • 75g de sucre en morceaux
  • 10 cl de crème fraîche
  • 40g de beurre salé
  • 1 pincée de fleur de sel

Préparation :

N.B : Le caramel et le pralin peut être fait la veille. La sauce caramel restante peut aussi être utilisée pour le petit déjeuner, étalée sur de la brioche ou des crêpes !

Pour la sauce caramel :

ingredientscaramelbeurresale

  • Faire fondre le sucre dans un casserole sur un feu moyen sans mélanger. Réchauffer la crème fraîche.
  • Lorsque le caramel prend une belle couleur ambrée, retirer du feu et ajouter en fouettant la crème tiède.
  • Incorporer ensuite la fleur de sel et le beurre en parcelles toujours en fouettant jusqu'à ce que la consistance soit crémeuse.
  • Verser dans un plat à gratin sur une épaisseur maximum de 4 cm. Couvrir de film alimentaire au contact de la surface et garder au frais jusqu'à utilisation.

Pour la ganache pralinée :

ingredientsganachepraline

  • Poser un saladier au-dessus d'une casserole d'eau frémissante (de diamètre adapté pour que le saladier ne touche pas l'eau). Y mettre le chocolat coupé en petits morceaux et laisser fondre.
  • Hors du feu, ajouter en fouettant la crème fraîche réchauffée.
  • Laisser tiédir avant d'incorporer le pralin. Verser dans un plat à gratin et réserver au frais couvert d'une film plastique au contact de la surface jusqu'à ce que la ganache soit crémeuse.

Pour les coques :

Suivre la procédure décrite pour les coques des macarons au citron.

Dans le four : Chaleur tournante à 150°C

  • Coucher les macarons sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisée à l'aide dune poche munie d'une douille N°11. Comme il est difficile de tenir la poche et de faire les photos en même temps je vous renvoie vers la technique décrite --> ici.
  • Laisser croûter à température ambiante 1 heure au moins à température ambiante jusqu'à ce que les macarons soient secs au toucher.
  • Enfourner pour 12 minutes. Ouvrir 2 fois la porte du four rapidement pour faire sortir la vapeur.

Touche finale :

  • Glisser les feuilles de papier sulfurisé hors des plaques dès la sortie du four pour stopper la cuisson.
  • Décoller les coques après refroidissement et en garnir la moitié avec une pointe de caramel au centre entouré de ganache pralinée à la poche à douille.
  • Recouvrir de l'autre moitié et conserver 24 h au réfrigérateur avant de déguster (pensez à les sortir 2 heures avant).

macaronpralinecaramel

Un peu de douceurs.
, , ,
9 gourmets ont déjà donné leur avis : n'hésitez pas à donner le votre !

Streusel vanille-nougat

L'année dernière, c'était cheese cake à la mirabelle et Gâteau au chocolat-pistaches. Cette année pour conjurer le mauvais sort qui s'acharne, j'ai pouponné des brioches pour mon anniversaire. Une toute simple aux pépites de chocolat qui est monté jusqu'au ciel et la seconde, ce streusel à la croûte craquante, à la mie aérienne et à la crème douce et parfumée au nougat (Mea Culpa, j'ai pris un sachet Vahiné).

Bien que cette recette soit typique de ma région, je ne l'avais encore jamais faite et c'est grâce à Marie-Claire que j'ai régalé mes collègues. Essayez sa pâte à brioche et vous irez aussi haut que le Paradis ;-)

streuselvanillenouget

Horloge et couverts :

Pour 2 brioches

N.B : les quantité sont indiquées pour des moules de 22 cm de diamètre.J'ai des moules un peu plus grands, la brioche était moins haute mais plus étalée.

  • Préparation : Prévoir de commencer la veille au soir pour un dégustation au goûter du lendemain.
  • Cuisson : 45 minutes

Dans le panier :

  • 500g de farinecremevanillenougat
  • 20g de levure de boulanger
  • 175g de lait
  • 75g de sucre
  • 3 œufs + 1 jaune (dorure)
  • 180g de beurre
  • Streusel (c'est le crumble qui recouvre la brioche) : 100g de farine, 100g de beurre, 100g de sucre blond de canne, 1 cc de cannelle
  • Pour la crème : 50cl de lait, 10 cl de crème fraîche, 1 sachet de préparation pour crème vanille-nougat (Vahiné)...

Préparation :

  • Pour la confection de la pâte à brioche, suivre les indications données --> ici (le pétrissage a été fait cette fois-ci avec mon robot pétrin tout neuf !)
  • Après avoir donner les deux tour à la pâte, la partager en 2 et façonner une belle boule. L'aplatir de plat de la main et la placer dans le moule généreusement beurré ( comme vous pouvez le voir la deuxième portion de pâte a été étalée, garnie de pépites de chocolat puis roulée et placée dans un moule à cake).
  • Couvrir d'un linge et laisser la magie s'opérer pendant deux à trois heures, le temps que la pâte atteigne le haut du moule.
  • Pendant ce temps, préparer la crème : porter le lait et la crème à ébullition, verser le contenu du sachet hors du feu et reporter à ébullition 3 minutes en mélangeant constamment. Verser dans un saladier et refroidir.

pliagepatebriochefaconnagestreusel3elevee

Dans le four : Préchauffé à 180°C

  • Pour le streusel : mélanger du bout des doigts la farine, le sucre, la cannelle et le beurre bien froid coupée en petits morceaux. Vous aller obtenir un sablage assez grossier : Parfait !
  • Dorer la surface de la brioche au jaune d'œuf détendu d'une cs d'eau. Recouvrir d'une épaisse couche de streusel.
  • Enfourner pour 40 à 15 minutes.

preparationcrumbledorurecrumblestreusel

Touche finale :

  • Laisser refroidir la brioche avant de la démouler.
  • La couper en deux et garnir de crème.

fourragecremestreusel

streusel

Un peu de douceurs.
, ,
1 gourmets ont déjà donné leur avis : n'hésitez pas à donner le votre !

Amaretti, sorbet kiwi sur coulis de framboises

Pour clore cette semaine en Italie, une recette de macarons italiens empruntée encore une fois au site incontournable de Sandra Avital, Le Pétrin.

J'ai aimé ce mariage du croquant sucré du macaron allié à la douceur du sorbet et à la pointe d'acidité du coulis. Et question couleur, c'est joli, non ?

amaretti

Horloge et couverts :

Pour 4 personnes.
N.B : il vous restera sûrement des amaretti : garder dans une boîte en fer pour conserver leur croquant.

  • Préparation : 40 minutes + 1 heure
  • Cuisson : 7 minutes

Dans le panier :

  • 4 kiwis*
  • 4 cs de sirop d'agave (clic)
  • 1 citron
  • 125g de framboises (du jardin pour moi)
  • 2 cs de sucre en poudre
  • 1 blanc d'œuf
  • 75g de sucre en poudre
  • 100g de poudre d'amandes
  • 4 gouttes d'extrait d'amande amère
  • 1 pincée de sel
  • Sucre glace.

*Panier bio.

Préparation :

Pour le sorbet :

  • Éplucher les kiwis et les couper en morceaux.
  • Mixer finement avec le sirop d'agave et un demi jus de citron.
  • Verser dans la cuve de la sorbetière et turbiner (1 heure pour moi). Réserver au freezer.

Pour le coulis :

  • Saupoudrer quelques framboises destinées au décor de sucre en poudre et placer au freezer.
  • Mixer longuement les framboises avec le sucre en poudre restant et le reste du jus de citron. Réserver au frais.

Les amaretti :

  • Battre le blanc d'œuf avec la pincé de sel au fouet électrique. Ajouter le sucre en poudre en pluie dès qu'il commence à monter et continuer à grande vitesse jusqu'à obtenir une belle meringue, lisse et brillante.
  • Ajouter la poudre et l'extrait d'amande en l'incorporant à l'aide d'une spatule = c'est le macaronnage. L'appareil est plus ferme et plus granuleux que pour les macarons dits "parisiens".

meringueamarettiajoutamandemeringuemacaronnageamaretti

Dans le four : Préchauffé à 180°C chaleur tournante.

  • Avec une poche à douille, coucher les macarons de 2 cm de diamètre bien espacés sur une plaque à pâtisserie garnie d'une feuille de papier sulfurisé.
  • Saupoudrer de sucre glace.
  • Enfourner pour 5 à 7 minutes : les amaretti prennent une belle couleur ambrée. Laisser refroidir sur une grille.

faconnageamarettiamarettipretaenfourneramarettis

Touche finale :

  • Napper les assiettes de coulis.
  • Déposer 2 ou 3 quenelles de sorbet, quelques amaretti et décorer avec les framboises glacées.

sorbetkiwiamaretti

Un peu de douceurs.
, , , , ,
2 gourmets ont déjà donné leur avis : n'hésitez pas à donner le votre !

mousse framboises-citron vert, c'est toujours un succès !

Retour express d'Italiepour un délice en direct de mon jardin : Mon unique pied de framboises m'a déjà donné 150g de baies et il y en a autant qui attendent de rougir au soleil.

Comment résister alors à l'envie de faire ce dessert léger, aérien et délicieusement doux-acide sur un fond de pâte à succès ? C'est simple, on sort le fouet en quatrième vitesse!!!

bavaroisframboisescitron

Horloge et couverts :

Pour 6 desserts individuels

  • Préparation : 1 heure + réfrigération : 2 heures minimum jusqu'à 12 heures
  • Cuisson : 30 minutes à 150°C

Dans la panier :

 

Pâte à succès :

  • 2 blancs d'œufs
  • 50g de sucre glace
  • 50g de poudre d'amandes
  • 1 cs de Maïzena

Mousse de framboises :

  • 100g de framboises
  • 50g de sucre en poudre
  • 100g de crème liquide très froide
  • 3g de gélatine (1 feuille et demi type vahiné)

Mousse de citron vert :

  • 1 citron vert non traité
  • 50g de sucre en poudre
  • 100g de crème liquide très froide
  • 3g de gélatine

Préparation :
Pâte à succès :

  • Monter les blancs en neige et les serrer avec le sucre glace.
  • Incorporer délicatement la poudre d'amande et la maïzena à l'aide d'un tamis.
  • Coucher en spirale à la poche en vous aidant d'un cercle à pâtisserie garni de papier sulfurisé (coller la bande avec un peu de pâte).
  • Enfourner pour 30 minutes dans four préchauffé à 150°C.
  • Laisser refroidir avant de décoller.

pateasuccesmontagesuccessuccescru

fondsucces

Mousse framboise :

  • Laver et sécher les fruits. Les mixer finement.
  • Faire tremper la gélatine dans de l'eau froide pour la ramollir.
  • Porter à ébullition le sucre avec 2 cs d'eau. Ajouter la pulpe de framboise, bien mélanger et y faire dissoudre la gélatine. Laisser refroidir. Réserver 6 cs de pulpe collée tiède pour le décor.
  • Monter la crème fouettée. Incorporer délicatement la pulpe de framboises refroidie mais non figée. Réserver.

pulpecolleeframboises cremefouetteemousseframboises

Mousse au citron :

  • Ramollir la gélatine dans de l'eau froide.
  • Prélever le jus et le zeste du citron. Porter à ébullition avec le sucre. Ajouter la gélatine, bien mélanger et laisser refroidir.
  • Monter la crème fouettée et incorporer le sirop de citron.

siropdecitronvertcremefouettee

Touche finale : Le montage.

  • Poser un cercle à pâtisserie sur le fond de biscuit. Garnir d'une couche de mousse de framboise, puis de mousse citron
  • Napper de gelée de framboises et décorer selon votre inspiration.
  • Conserver au froid jusqu'à dégustation.

bavaroiscitronframboises

Un peu de douceurs.
, , ,
4 gourmets ont déjà donné leur avis : n'hésitez pas à donner le votre !

Les fraises c'est bon tout simplement !

Il en existe plus de six cent variétés dont la gariguette et la ciflorette qui sont étiquetées label rouge depuis avril 2009. N'en déplaise à nos amis bretons, Plougasteln'est pas la seule en piste pour célébrer la fraise :

Par chez moi,Woippy a sa fête et sa miss et je me souviens encore des balades sur les coteaux de Lorry où j'allais grappiller quelques baies dans les champs à perte de vue (du moins à mes yeux d'enfants !)

Elle est aussi au cœur d'un scandale écologique et économique qui malheureusement semble repasser la frontière (clic).

Ma récolte est certes modeste mais au moins elle a l'avantage d'être naturelle !

Tiramisu aux fraises, crêpes soufflées aux fraises, mousse de fraises à la pistache etc, etc … la fraise suscite l'imagination, la créativité. Tels des compétiteurs acharnés professionnels et amateurs rivalisent d'audace pour créer "The Dessert" pour l'honneur de ce petit fruit connu depuis l'antiquité et cultivé dans le monde entier. (voir l'article de wikipédia)

Mais ce que je préfère, c'est de les cueillir et de les mixer juste avec un soupçon de citron et de sucre pour faire exploser son parfum… La fraise c'est bon tout simplement !

mixfraisestorsades

Horloge et couverts :

Pour 2 personnes

  • Préparation : 15 minutes + réfrigération : 1 heure
  • Cuisson : 15 minutes

Dans le panier :

  • une poignée de fraises du jardin
  • 1 cs de jus de citron
  • 1 cs de cassonade
  • 1 cc de liqueur de fraises (facultatif)

Décor :

  • Quelques feuilles de menthe + sucre cristallisé + 1 blanc d'œuf.
  • 1 carré de pâte feuilletée d'une dizaine de cm de côté (type Croustipâte) + 1 jaune d'œuf + sucre cristallisé.

Préparation :

  • Tremper les feuilles de menthe dans le blanc d'œuf puis dans le sucre cristallisé et laisser sécher.
  • Laver et équeuter les fraises. Les mixer avec la cassonade et le jus de citron (et un peu de liqueur éventuellement). Réserver au frais.

mixerfraisescitroncassonade

  • Découper des bandes d'un cm dans le carré de pâte feuilletée. Les tresser deux par deux.
  • Saupoudrer de sucre et dorer avec le jaune d'œuf.

Au four : Préchauffer à 150°C

  • Enfourner les torsades en surveillant (ça cuit très vite).

Touche finale :

  • Verser le mix de fraises dans des petites verrines.
  • Décorer avec les feuilles de menthe cristallisées et servir avec les torsades.

mixfraises

Un peu de douceurs.
, ,
2 gourmets ont déjà donné leur avis : n'hésitez pas à donner le votre !

Sorbet à la fraise et au sirop d'érable

! Attention risque intense d'addiction ! Ce sorbet au yaourt est véritablement une tuerie !!!

sorbetfraisesiroperable

Ce ne sont pas des fraises du jardin (qui sont actuellement au nombre de… 2, moins celle que j'ai gouté ce matin) mais des gariguettes achetées hier (et qui commençaient déjà à se gâter… :s)

Et dire que j'ai failli refuser la sorbetière que ma maman avait déniché aux puces : 1974, il est écrit sur le bon de garantie  et elle a fonctionné sans problème, increvable cette bête-là ! Il ne manquait que la notice trouvée très facilement sur le site de SEB

sorbetiereseb320

 

Horloge et couverts :

pour environ 400ml de glace

  • Préparation : 10 minutes
  • Fabrication : 1 heure

Dans le panier :

  • 1 barquette de 250g de fraises gariguettes
  • 1 yaourt nature de 125g
  • 30 ml de sirop d'érable (2 cuillères à soupe)
  • 1/2 jus de citron vert

Préparation :

  • Laver et équeuter les fraises. Les couper en 4 et les citronner.
  • Ajouter le sirop d'érable puis le yaourt et mixer au moins 5 minutes de manière à obtenir un mélange homogène.

couperetcitronnerfraises ajoutersiroperable

Dans la sorbetière :

  • Verser la préparation dans la cuve. Placer les pâles sur le moteur, fermer le couvercle.
  • Placer l'appareil dans le freezer, fermer la porte et brancher. les pâles se relèvent automatiquement lorsque le sorbet est pris.

Touche finale :

Transvaser dans une boîte plastique en tassant bien. Sortir 10 minutes avant de servir à la cuillère parisienne (euh vous serez sûrement plus douée que moi, je n'ai jamais réussi à faire des boules avec )

sorbetfraiseerable

La recette imprimable pdf.

Un peu de douceurs.
, ,
0 gourmets ont déjà donné leur avis : n'hésitez pas à donner le votre !

 

contact - Derrière le fourneau - Référencement et Partenariats

Creative Commons License
En Passant Par Ma Cuisine ...by Alixia1313 est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale 2.0 France.

Haut de page